Ambassadeurs/Parrains. Ambassadors/Supporters

      Ambassadeurs / Ambassadors

Allemagne/Autriche
Germany/Austria

Stéphane Thuriot

                                   Stéphane Thuriot © ICS 2009

Stéphane Thuriot est un sommelier hors pair, né à Gien (Loiret) en 1971. Il a commencé ses classes au lycée hôtelier du Val-de-Loire, à Blois, avant de fréquenter celui du vin à Dinard, où il rencontre son mentor, Christian Stévanin, en 1991. Sorti grandi de cet apprentissage, il part pour un long voyage à travers l’hexagone afin de parfaire sa fonction. Principales escales : l‘île de la Lagune, Saint-Cyprien-sur-Mer, Maxim’s Orly, Michel Guérard à Eugénie-les-Bains… Ensuite la France l’appelle, il passe sous les drapeaux. Au retour, il choisit d’exporter son savoir en Allemagne. Tout d’abord dans le centre à Jagdhof Glashütte, puis à Munich, à L’Aubergine, puis au Königshof où il passe 25 ans. Stéphane change ensuite de branche et s’oriente dans le négoce. Il travaille désormais dans la maison « Steines Weine » dans la banlieue munichoise. Un négociant en vins allemands, autrichiens, italiens, espagnols, portugais et français. Cette maison est un des partenaires privilégié de la gastronomie étoilée dans toute l’Allemagne grâce à de nombreuses exclusivités notamment en Bourgogne. À côté de cela, Stéphane est le nouveau conseillé en vins pour la société LSG Sky chefs Lounges (Lufthansa lounges pour les classes Senator et Business) sur toute l’Allemagne.

Stéphane Thuriot is an outstanding sommelier, born in Gien (Loiret) in 1971. Stephane started taking classes at Val-de-Loire hotel school in Blois, before pursuing at Dinard’s wine school where he met Christian Stévanin, his mentor, in 1991. Strengthened by this experience, he decides to travel all over France in order to complete his training. Main stopovers : La Lagune’s island, Saint-Cyprien-sur-Mer, Orly’ Maxim’s, Michel Guérard at Eugénie-Les-Bains… He then joins the French Army. When he returns to civilian life, he decides to export his expertise to Germany : first at Jagdhof’s Glashütte, then Munich’s L’Aubergine, and finally at the Königshof for 25 years. Stephane then decides to move to a different sector : the wine trade. He currently works at « Steines Weine », a wine specialist in German, Austrian, Italian, Spanish, Portuguese and French wines, in the outskirts of Munich. « Steines Weine » is a close partner of the German star gastronomy thanks to its numerous exclusive contracts, especially with Burgundy. Stephane is also LSG Sky Chefs Lounges’ wine consultant (Lufthansa lounges for Senator & Business classes) for Germany.

Il reste fidèle au concours AMPHORE : « Le respect de la nature grandissant, on ne peut plus parler de mode. Ce mouvement a fait lui aussi beaucoup de progrès. La culture raisonnée découlant d’un esprit sain, il était nécessaire de penser sur du long terme. Ce genre de concours me permet de me rapprocher de ce monde et d’en être au cœur, loin des préjugés et des partis pris (que j’ai eus aussi). ».

He remains faithfull to AMPHORE International Competition for Organic Wines : « Respect for nature has increased so much that we cannot talk about just a trend anymore. This movement has made some tremendous progress. Sustainable farming accruing from an healthy mind, it has been necessary to think about the long-term impact. AMPHORE Competition allows me to get close to this environment and be at its heart, away from prejudices and biases – which I also had. »

Italie

Ettore        Ettore Scarlino

Ettore Scarlino est sommelier, le genre découvreur d’arômes bachiques venus d’ailleurs et qui comble les amphitryons en mal d’exotisme. Après une carrière de chef de projet en informatique, il fait le choix de se reconvertir et décide de créer une entreprise dans un domaine qui le passionne : le vin. Voulant à tout prix parfaire ses connaissances et s’enrichir de compétences professionnelles adaptées à sa nouvelle fonction, il obtient en 2006 le diplôme de sommelier à Rome auprès de l’AIS (l’Association de sommellerie italienne) ; en 2008 celui de sommelier en huile d’olive et en 2014, le niveau advanced du diplôme de WSET à l’École du vin à Paris. Inscrit à l’université de Bourgogne en 2014, il étudie avec Jacky Rigaux et obtient le diplôme universitaire pratique de la dégustation par la connaissance des terroirs. Au fil des années, il se découvre une passion pour les vins en biodynamie et décide de s’installer en France en tant qu’importateur de vins italiens. Il officie pour notre plus grand plaisir sur le site AnimaVini : « J’ai à cœur de proposer les produits des vignerons qui travaillent sérieusement leur terre, qui retournent aux valeurs du terroir et qui respectent les équilibres naturels des sols. Ces vins sont représentatifs de leurs terroirs de provenance et sont issus de cépages autochtones. »

Ettore Scarlino is a sommelier, the kind who unearths bacchic flavours from elsewhere and brings joy to hosts desperately looking for exoticism. After a career as an IT project manager, he decided to move towards a different professional environment and set up a company in the sector he was passionate about : wine.  Eager to develop his academic knowledge and to acquire the appropriate professional skills requested by his new career, he became a certified sommelier with AIS (Italian Sommellerie Association) in Rome in 2006, an olive oil sommelier in 2008 and obtained the WSET Advanced Level diploma in 2014 at Paris’ Ecole du Vin. He enrolled at the University of Burgundy in 2014 where he studied with Jacky Rigaux and obtained the degree in applied tasting associated to terroirs. Over the years, he became passionate about biodynamic wines and decided to settle in France as an importer for Italian wines. He currently works with AnimaVini Online wine shop for our greatest pleasure : « I am eager to offer the products from winemakers who work their land with serious, go back to the goodness in the terroir and respect the natural balance of the soils. Their wines are representative of their original terroir and made with indigenous grape varieties. »

C’est pour cette raison qu’on le retrouve chaque année dans le jury du concours Amphore. « J’y participe parce que je suis convaincu qu’il faut absolument promouvoir la culture en biologie ; c’est une culture respectueuse de l’environnement et projetée vers le futur sans oublier pour autant les pratiques anciennes ».

For this reason, Ettore joins AMPHORE’s members of the jury every year.  « I have been participating because I am convinced that one must promote organic viticulture ; it is environmentally friendly and oriented towards the future without ignoring ancient farming practices.

http://www.animavini.fr

 

Portrait nov. 2019

Annie Martin-Stefanatto. Française d’origine, Suisse Romande d’adoption et Italienne par amour !
Mon père, fin nez et fine bouche, me fit goûter ma première gorgée de vin en 1964 lors de ma communion solennelle. J’ai eu beaucoup de chance puisque l’impressionnant gâteau fut accompagné d’un délicieux vin de Sauternes dont le Château était géré par le Marquis de Lur Saluces, j’avais 12 ans. Mon intérêt et ma curiosité furent tels que mon papa décida de me faire déguster chaque dimanche une cuillérée de vin. Vous aurez compris d’où vient ma passion.
Ma carrière professionnelle dans les mondes bancaires français et suisse m’a transporté vers d’autres lieux de productions vinicoles où mon esprit s’est ouvert au goût des cépages locaux si différent de ceux que je connaissais. Ce sera fin 1998 que ma vie changera à nouveau de direction puisque mon époux voulût revenir dans ses terres d’origines. Et me voilà dans la Vénétie Orientale. Vous aurez raison de penser que ma passion pour les cépages autochtones n’eut plus de limite sachant que l’Italie possède un patrimoine viticole unique au monde et inestimable avec 20 régions berceaux de plus de 600 cépages indigènes. Il ne me restait plus qu’à les découvrir en suivant des cours d’approche à la dégustation et de connaissances œnologiques, puis celui de la sommellerie où l’examen final fut passé brillamment en 2001 tout comme celui de dégustateur national en 2013.
En 2006 mon nouveau parcours professionnel débute à Venise avec une étroite collaboration à Winett Taste & Trade qui durera cinq ans.
En 2007 je deviens membre de la prestigieuse Association Nationale des Dames du Vins. La même année je débute une collaboration comme dégustatrice pour un guide qui ne sélectionne que des vins de cépages autochtones italiens pour en devenir la coordinatrice
régionale dès 2012.
En 2008 je me retire de la sommellerie pour travailler comme sommelier indépendant en élaborant des cartes de vins pour la restauration et en organisant des soirées œnologiques où sont présentés des vins internationaux méconnus en Italie accompagnés de spécialités culinaires locales cuisiné.
Depuis 2011 je fais partie des jurés pour 25 concours nationaux et internationaux ainsi que des sélections pour revues spécialisées ce qui permet d’enrichir mes connaissances. Le vin est avant tout une passion fusionnelle et doit refléter son territoire, son village et le passé de ses habitants. Celui qui me fascinera le plus sera issu d’un cépage autochtone voire même endémique pourvu qu’il soit doté d’un nez propre, sain, buvable et qu’il soit capable de me transmettre une émotion.

Of French origin, I am a French-speaking Swiss by adoption and an Italian by love!

My father, a fine nose and a choosy palate, made me take my first sip of wine in 1964 during my solemn communion. I was very lucky: the impressive cake was served with some delicious Sauternes whose « Château » used to be managed by the Marquis de Lur Saluces. I was twelve years old. My interest and curiosity were so aroused that my father decided to make me taste a spoonful of wine on every Sunday. Hence my passion for wine…

My professional career in the Swiss and French banking sectors took me to different wine areas where I discovered local grape varieties, so different from the ones I already knew.

My life took a new turn at the end of 1998 when my husband decided to return to his ancestral lands: Eastern Veneto. You are correct if you think that my passion for indigenous grape varieties grew limitless: Italy has a unique and great wine heritage with its 20 wine areas and 600 indigenous grape varieties. All I had to do was to discover them by taking courses in tasting and oenological knowledge, and then the sommelier course, where I passed the final exam with flying colours in 2001, as well as the national wine taster exam in 2013.

In 2006 my new professional career began in Venice with a close collaboration with Winett Taste & Trade, which lasted five years.

In 2007 I became a member of the prestigious National Association of Ladies of Wine. In the same year I started to work as a taster for a guide that was only selecting wines from Italian autochthonous grape varieties; in 2012 I became its regional coordinator.

In 2008 I retired from the sommelier profession to work as a freelance sommelier, creating wine lists for restaurants and organising wine evenings where international wines, unknown in Italy, are presented together with locally-cooked culinary specialities.

Since 2011 I have been a member of tasting juries for 25 national and international competitions as well as of the selection team for specialised magazines: this has helped enriching my knowledge. Wine is above all an exclusive passion and must reflect its territory, its village and the past of its inhabitants. The wine that fascinates me the most is made from an autochthonous or even endemic grape variety, as long as it has a clean, healthy, drinkable nose and is capable of conveying an emotion.

 

Espagne

Adrien Sage Concours Amphore

Adrien Sage. Issu d’une famille d’agriculteurs Adrien représente la 7ème génération d’artisans éleveurs-bouchers-charcutiers ayant transmis leurs savoirs à chaque génération depuis 1825 Adrien a partagé son enfance entre deux terroirs représentatifs de part et d’autre de la frontière franco-espagnole, la catalogne et le sud-ouest de la France, riches de cultures culinaires ancestrales, spécifiques et complémentaires, qui vont lui permettre de développer une curiosité et un goût certain pour la gastronomie dans toute sa diversité. Il crée la société Diaita Hedeos (http://dihed.com/) en 2012, avec pour objectif de fédérer des producteurs artisanaux talentueux au sein d’une structure commerciale éthique et pédagogique pour la promotion culturelle. Ce, afin de mettre en avant les savoir-faire locaux, le respect de l’environnement et de la biodiversité, des terroirs méditerranéens et un développement économique local responsable. Le vin est un des produits représentatifs de ces cultures. Au fil des voyages et de très nombreuses rencontres avec des vignerons généreux ayant le souci de partager leurs expériences, Adrien, toujours animé par sa passion, s’est forgé une véritable expertise. Il contribue aujourd’hui activement à la promotion des vins espagnols élaborés dans le respect de l’environnement. Il est fier d’être leur ambassadeur au Concours International Amphore des vins biologiques et en conversion.

Raised in a farmer family, Adrien represents the 7th generation of traditional farmers, butchers and specialist butchers who have transferred their know-how, generation after generation, since 1825. Adrien spent his childhood in two distinctive terroirs on both sides of the French-Spanish border : Catalonia and south-western France, rich with ancient, specific & complementary culinary cultures that gave him the chance to develop a certain taste for gastronomy in all its diversity. In 2012, his company Diaita Hedeos (http://dihed.com/) is set up with the target to gather skilled craft and artisan producers in an ethical and educational commercial structure for cultural promotion. This structure aims at showcasing local know-how, respect for the environment and biodiversity, mediterranean terroirs and local-responsible development. Wine is a representative sample of these cultures. Throughout his travels and numerous meetings with generous winemakers caring about sharing their experience, Adrien, always driven by his passion, has acquired an extensive expertise. Today, he takes an active part in the promotion of Spanish wines produced in the respect of the environment. He is proud to be their amassador at AMPHORE International Competition for organic and in-conversion wines.

Grèce

 IMG_2028

Florence Tilkens-Zotiades

Après une carrière de 25 ans dans le développement international d’affaires, Florence décide de se consacrer à sa passion : le vin, renouant ainsi avec ses origines, sa famille espagnole étant dans la viticulture depuis plusieurs générations. Elle devient ainsi sommelière auprès du UK Sommelier Association et est membre de l’Associazione Italiana Sommelier.

After a career of 25 years in international business development, Florence decided to pursue her passion for wine, thus going back to her origins: her Spanish family had counted several generations of wine growers. She therefore became a sommelier with the UK Sommelier Association and a member of the AIS (Associazione Italiana Sommelier).

Partageant sa vie entre le Royaume-Uni, la France et la Grèce (sa deuxième passion !), elle découvre les vins bios produits par cette dernière grâce à sa collaboration, depuis quelques années déjà, avec Stratos Kantzelis, blogueur gastronomique (https://m.facebook.com/bellyofanarchitect/) et juge grec du Concours Amphore. Souvent issus de cépages indigènes pour la plupart méconnus, résultat d’un savoir-faire local, témoins de la variété des terroirs, les vins bios grecs sont une illustration de cette générosité méditerranéenne. Séduite par une viticulture soucieuse d’environnement et respectueuse de Dame Nature, Florence est heureuse de présenter au Concours Amphore les vins grecs issus de la filière biologique.

Spending her life between Great Britain, France and Greece (her second passion!), she has been unearthing Greek organic wines thanks to her collaboration, for several years already, with Stratos Kantzelis, a gourmet food blogger (https://m.facebook.com/bellyofanarchitect/) and Concours Amphore’s Greek wine judge. Often made with indigenous, still little-known grape varieties, resulting from a local know-how and expressing the variety of terroirs, Greek organic wines exemplify the Mediterranean generosity. Passionate about environment-friendly viticulture, respectful of Mother Nature, Florence is pleased to present Greek organic wines to Concours Amphore.

 

******

Parrains

Philippe Faure-Brac

Photo issu du bistrodusommellier.com

Photo issu du bistrodusommellier.com

Né en 1960 à Marseille, Philippe Faure-Brac, Président de la Sommellerie Française, meilleur sommelier du monde 1992, est une fine lame dont le nom résonne aux quatre coins de la planète vin. Ce boulimique du travail a plusieurs vies. Quand il n’officie pas au Bistrot du Sommelier (http://bistrotdusommelier.eu/bds/), à Paris, à la fois son antre depuis 1984 et une adresse chère à tous les amateurs de vins, il écrit des livres sur son thème de prédilection, anime une chronique dans l’émission In Vino sur BFM, répond aux nombreuses sollicitations associatives dont il est le parrain, et parcourt les vignobles du monde entier pour parfaire son savoir. Tout commence lorsqu’il découvre le monde de la gastronomie et du vin chez ses grands-parents, propriétaires de l’hôtel-restaurant Les Trois Chamois à Briançon. Son parcours initiatique continue au fond de la cave de son père, puis sur les bancs des écoles hôtelières où il se découvre une vocation pour Bacchus. Cette soif d’apprendre le conduira à devenir un modèle pour de nombreux sommeliers, car il affiche un parcours sans faute. En 1984, il remporte le trophée Ruinart, concours du meilleur jeune sommelier de France. Quatre ans plus tard, il devient meilleur sommelier de France. Le 5 septembre 1992, à Rio de

Janeiro, Philippe Faure-Brac monte sur la plus haute marche et remporte le titre de meilleur sommelier du monde. Ce titre, il va le valoriser. Il faut dire que notre homme est fait de rencontres et d’amitiés. Il sait vous parler du vin avec amour et vous faire succomber. Il vous communique sa passion comme peu savent le faire. Il aime « mettre en scène le goût et s’exprimer devant un public ». Aujourd’hui, il est également membre du comité de dégustation de La Revue des vins de France et, depuis 2000, président fondateur du concours du Meilleur Ouvrier de France en sommellerie. Fin 2016 il est élu Président de l’Union de la Sommellerie Française.

Born in 1960 in Marseille, Philippe Faure-Brac, 1992’s Best Sommelier of the World and « Président de la Sommellerie Française, is a real prowhose name is known all around the world. This workaholic has several professional lives. When he does not work at Bistrot du Sommelier (http://bistrotdusommelier.eu/bds/) in Paris, his den since 1984 and a shared address for all wine lovers, he writes books on his favourite subject, presents a radio show in In Vino on BFM, responds to the numerous requests from the non-profit organisations sponsored by him and visits vineyards all around the world in order to increase his knowledge. Everything started with his discovery of gastronomy and wine at Les Trois Chamois in Briançon, his grand parents’ hotel-restaurant. He pursued his initiation in his father’s cellar, then in various catering schools where he discovered his vocation for Bacchus. This thirst for learning and a flawless track record have made him a role model for many sommeliers. In 1984, he won the Ruinart Trophy, the competition for France’s Best Young Sommelier. Four years later, he became France’s Best Sommelier. On 5th September 1992, in Rio de Janeiro, Philippe Faure-Brac stood on top of the podium winning the title of Best
Sommelier of the World, title he will use a lot. One must say that Philippe enjoys encounters and friendship. He knows how to talk about wine with love and makes you succomb. He communicates his passion in a unique way. He enjoys « depicting taste and communicating to an audience ». Today, he is also a member of Revue des vins de France’s tasting committee and since 2000, founder and chairman of the competition « France’s Best Worker in Sommellerie». At the end of 2016, he has been elected President of the French Sommellerie Union.

La Fédération des Cavistes Indépandants
en la personne de son président Jean Guizard
The Federation of Independent Wine Merchants

in the person of Jean Guizard, its chairman

 

LOGO-FCI-rouge-blanc-1

La FCI regroupe, sur toute la france, plus de 300 cavistes passionnés. The Federation of Independent Wine Merchant gathers more than 300 fully dedicated wine merchants in France.

Elle est représentée par son Préident Jean Guizard (caviste à Montpelliers Megavins, Aux Grands Vins de France…). It is represented by Jean Guizard, its chairman and wine merchant in Montpelliers’ Megavins, « Aux Grands Vins de France »…) 

La FCI c’est une lettre d’information, Saison Côté Cave, qui tire à plus de 40 000 exemplaires, c’est une formation et un diplome de caviste professionnel et une plate forme de vente. The Federation of Independent Wine Merchants also publishes a newsletter, « Saison Côté Cave », with a circulation of more than 40,000 copies. It also provides a professional training for wine merchants and is entitled to deliver the  professional wine merchant diploma. It is also a sales platform.

« Être caviste indépendant, c’est se reconnaître sous cette double appellation : CAVISTE et INDÉPENDANT. « To be an independent wine marchant is to be a WINE MERCHANT & INDEPENDENT ».

Être caviste, c’est exercer un métier en conjuguant l’esprit du lien, l’esprit de famille et l’esprit d’entreprise. To be a wine merchant means to work in a trade that  combines social bonds, a sense of family and entrepreneurship.

Être indépendant, c’est être responsable de ses choix, c’est être un dénicheur de crus, passionné et rigoureux afin d’étonner le client et partager avec lui les plaisirs du vin. » To be independent means to assume responsibility for one’s own choices, to unearth real good bottles, to be passionate and dedicated in order to amaze customers and share the pleasures of wine with them ».

https://www.cavistes.org/

Jean-Baptiste Lavergne-Morazzani.
Chef de « La table du 11 à Versailles »
Jean-Baptiste Lavergne-Morazzani,

Chef at « La table du 11 », Versailles

 

PORTRAIT

Mais que vient faire un chef dans un concours international de vins biologiques ? What, on Earth, does a chef do in an international competition for organic wines?

Avant de répondre à cette question, laissez nous vous présenter ce très jeune et déjà très talentueux cuisinier. Before answering this question, let us introduce this very young and already very talented chef.

A 28 ans, Jean-Baptiste est cuisinier depuis plus de 10 ans. At 28 years-old, Jean-Baptiste has been chef for more than 10 years.
Après être passé par les cuisines du Gordon Ramsay au Trinaon Palace, du Meurice et du Cobéa, il ouvre son restaurant, la Table du 11, en 2015. After having worked with Gordon Ramsay at Trianon Palace, then Meurice, then Cobéa, he opens his own restaurant in 2015; « La Table du 11 ».
Un an plus tard il obtiendra sa première étoile au Guide Michelin, confirmée les années suivantes. A year after the opening, he gets his first Michelin star, kept since.
Le lien avec le vin ? C’est simple cuisiner c’est comme vinifier : c’est transformer une matière première. Plus la matière première est en lien avec son terroir plus le résultat sera sublimé. So what is the link with wine? Simple: to cook is like to vinify: it is to transform a raw material. The closer to its terroir  the raw material will, the more enhanced the result will be.

« Tous nos poissons, fruits de mer et viandes sont issus d’une pêche et d’élevages durables. Nos légumes proviennent à 70% de notre potager à Saint-Nom-la-Bretèche, ou de cultures locales. » Le bio y a la part belle et ses assiettes nous raconte le chant de la terre. « All our fish, seafood and meats are from sustainable fishing and breeding. 70% of our vegetables come from our garden in Saint-Nom-la-Bretèche or from local gardens. Organic food has a leading role and his dishes tell the Song of the Earth.

Notre Photographe « attitré » Pierrick Bourgault

Pierrick Bourgault photo Christophe Henry (6)

Photographe attitré du Concours Amphore et photographe amoureux du partage, il ne manque pas une occasion de saisir l’instant du bon vivre. Artisan en écriture et photographie. Aime écouter, observer et décrire, en particulier les cafés, sous forme de livres, de reportages, d’expositions. Travaille sans flash, avec la lumière et les couleurs du lieu et de l’instant, afin de montrer l’univers d’une personne, témoigner, tenter de comprendre. À l’écrit, même approche.

Son site : http://www.monbar.net/

AMPHORE International Competition’s official photographer and a photographer in love of sharing, he never misses an opportunity to enjoy life. A Craftsman of writing and photography, he likes to listen, to observe and to describe, in particular coffee shops, in the form of books, press reports, exhibitions. He works without flash, with normal light and the colours of a particular place at a particular moment, in order to show a person’s universe, to be a witness, to endeavour to understand. He uses a similar approach in his writings.

His website : http://www.monbar.net/

NB : La plupart de ces textes sont issus du Guide Amphore des Vins Bio