Règlement du concours

Règlement du Concours 

Conditions de participation :

 

  • Article 1 :
    Le concours est ouvert à tous les vins répondant à la réglementation française et européenne en vigueur, ayant obtenu le certificat de respect du mode de production biologique ou en conversion délivré par un organisme certificateur agréé par les Pouvoirs Publics.
  • Article 2 :
    Seuls peuvent concourir les échantillons de lots disponibles dans une quantité raisonnable pour être mis en vente – 10 hectolitres minimum. Toutefois lorsque la production est particulièrement faible, ex : vins de paille du Jura, il pourra être admis des lots qui ne soient pas inférieur à 1 hectolitre après accord du Président du concours.

Inscription :

 

  • Article 3 :
    Tout participant devra adresser au secrétariat du concours à la date fixée chaque année par la Direction du Concours :
    ― une fiche de renseignements ;
    ― un bulletin d’analyses datant de moins d’un an ;
    ― la déclaration de revendication pour les vins bénéficiant d’une appellation d’origine protégée ou d’une indication géographique protégée ;
    ― la demande de certification pour les vins ne bénéficiant pas d’une indication géographique présentés avec une indication de millésime ou de cépage.

Les fiches de renseignements ainsi que les bulletins d’analyses sont tenus à la disposition des agents chargés des contrôles pendant cinq ans.

 

  • Article 4 :
    Aux fiches d’inscriptions sera joint un chèque bancaire ou postal établi au nom d’Amphore Les droits perçus à l’occasion de l’enregistrement des inscriptions restent acquis à Amphore même dans l’hypothèse où les échantillons ne sont pas transmis, et en tout autre cas de non-respect du règlement.

 

  • Article 5 :
    Un bulletin d’analyses datant de moins d’un an accompagnera cet envoi. Ce bulletin comportera les éléments permettant d’identifier l’échantillon. Le bulletin d’analyse reprendra les titres alcoométriques volumiques acquis et en puissance, les sucres, l’acidité totale, l’acidité volatile, l’anhydride sulfureux, la surpression due à l’anhydride carbonique pour les vins mousseux.

 

 

 

Envoi des échantillons :

 

  • Article 6 :
    Trois bouteilles habillées de l’étiquette définitive ou provisoire mais en conformité avec la réglementation communautaire en vigueur, présentées en congé ou en C.R.D d’un minimum de 75 cl par échantillon présenté, devront parvenir à l’adresse indiquée sur le bulletin d’inscription avant la date de clôture.

L’échantillon de vin présenté au concours est issu d’un lot homogène. On entend par lot homogène un ensemble d’unités de vente d’un vin conditionné ou de contenants d’un vin en vrac qui a été élaboré et, le cas échéant, conditionné dans des conditions pratiquement identiques et qui présente des caractéristiques organoleptiques et analytiques similaires. Lorsqu’un lot de vin présenté est stocké en vrac dans différents contenants, l’échantillon présenté au concours est composé de l’assemblage des échantillons prélevés dans chacun des contenants et assemblés au prorata des volumes de ces contenants. Lorsqu’un lot de vin présenté est stocké en vrac il doit provenir d’un seul contenant. Le comité directeur effectuera, si besoin, des analyses des vins médaillés qui seront comparés aux analyses des vins présentés par le concurrent.

 

 

  • Article 7 :
    L’organisateur du Concours conservera un échantillon de chaque vin primé avec son bulletin d’analyses. Ces échantillons seront tenus à la disposition des services de contrôle, pendant une période d’un an.

 

  • Article 8 :
    Afin d’éviter les frais de manipulation et de transport en retour, les vins présentés dans l’ensemble restent la propriété du Comité Organisateur, qui en dispose pour l’organisation du concours.

 

 

Organisation du concours :

  • Article 9 :
    Chaque lot d’échantillons de trois bouteilles sera numéroté et groupé selon sa région d’origine. Un minimum de 3 compétiteurs distincts par catégorie est requis pour valider les récompenses. Les catégories seront définies avant concours en fonction des inscriptions. Si dans une catégorie, il est constaté à l’inscription un nombre de produits et de producteurs inscrits inférieurs à 3, les échantillons concernés peuvent être réinscrits dans une catégorie plus large dans le respect de la notion de catégorie. Les vins provenant d’un regroupement de plusieurs catégories doivent demeurer comparable entre eux.
  • Article 10 :
    Le Comité Directeur du concours procédera à la banalisation des échantillons.

Jury & Récompenses :

  • Article 11 :
    Les jurés seront des jurés confirmés choisis parmi des œnologues, négociants, courtiers, représentants en vins, sommeliers, cavistes et journalistes de presse spécialisées. Chaque jury sera composé d’au moins trois jurés. Une déclaration sur l’honneur sera demandée aux membres de jury mentionnant leurs liens, directs ou indirects, avec les entreprises, établissements, organisations professionnelles ou associations dont les activités, produits ou intérêts peuvent concerner les vins présentés au concours.
    Le comité directeur du concours prend les mesures appropriées afin d’éviter qu’un compétiteur, membre d’un jury, ne juge ses vins.

 

  • Article 12 :
    Le jury notera tous les vins de sa table, au maximum 20, sans exception, suivant une notice explicative remise à chaque juré (Fiche AMPHORE-O.I.V).  Un président de table sera nommé pour mener à bien la dégustation et retranscrire les résultats sur la fiche prévue à cet effet

 

  • Article 13 :
    Le jury participera avant le concours à un étalonnage, c’est-à-dire à une remise en commun des critères d’analyse.

 

  • Article 14 :
    Le jury proposera l’attribution des distinctions en fonction du résultat de ces notations.

 

  • Article 15 :
    Le nombre de distinctions attribuées, pour l’ensemble de l’épreuve et par catégorie de vin récompensé, ne peut représenter plus du tiers du nombre des échantillons présentés.

 

  • Article 16 :
    Les résultats de chaque échantillon (distingués ou non) seront communiqués aux intéressés uniquement par courrier. Un diplôme remis ou adressé au propriétaire du vin déclaré sur la fiche d’inscription matérialisera la récompense obtenue.

Fonctions du Comité Directeur :

  • Article 17 :
    Le C.D est responsable du bon déroulement du concours, il peut contrôler l’activité des jurés, il organise les secondes notations avec pondération dans le cas du dépassement des 33% de vins distingués, il veille également au secret concernant l’anonymat. Le C.D pourra faire procéder à des contrôles de conformité entre la fiche déposée et l’échantillon récompensé, mais également entre l’échantillon primé et les échantillons commercialisés. En cas de non conformité, le C.D du concours se réserve le droit de sanctionner le déclarant par son exclusion à participer à tout nouveau concours. Cette sanction ne préjuge pas de poursuites pénales qui pourraient intervenir.

Deux mois avant le déroulement du concours, le C. D adresse à la DIRECCTE, la date et le lieu du déroulement du concours. Dès le palmarès publié, le C. D adresse à la DIRECCTE un compte rendu attestant du bon déroulement du concours avec les données statistiques telles que prévues par l’arrêté du 13 février 2013.

  • Article 19 :
    La participation au concours comporte l’acceptation du présent règlement.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *